La véranda en toute transparence

La véranda en toute transparence

On fait le plein de lumière avec une véranda ouverte sur le ciel. Mode d’emploi pour que son toit vitré devienne un véritable atout, de jour comme de nuit.

Des modèles plein les yeux

Pour offrir le plaisir de contempler depuis son canapé les nuances d’un ciel pommelé ou la splendeur de la voûte céleste, la véranda vire au tout vitré, en façade comme côté toit. Elle permet ainsi de savourer dans toute son ampleur une vision panoramique quand la maison est dotée d’un point de vue d’exception. Composée d’un vitrage géométrique aux angles multiples pour un effet cathédrale, l’ouverture conforte le caractère d’un salon ou d’une extension ouverte sur la piscine. Pour un style industriel, ou très nature façon serre, on opte pour une verrière qui protège à merveille les plantes en hiver.

Pleins feux sur l’isolation

Mais, attention à la surchauffe au cœur de l’été. Pour une véranda installée plein sud, on se contente d’ouvrir une partie du toit seulement, habilement calculée en fonction de la trajectoire du soleil. Et on la dote de stores coulissants pour les heures où elle est le plus exposée. Comme pour le reste de la maison, on veille à une isolation optimale de l’installation. On pense au double, voire triple, vitrage doté d’un contrôle solaire et on fait la chasse aux ponts thermiques pour éviter qu’elle ne se transforme en glacière en hiver. Si pour des raisons économiques, vous préférez le polycarbonate au verre, sachez qu’en raison de la faible isolation phonique de ce plastique alvéolaire, les jours de pluie vous aurez l’impression de revenir à la grande époque de la caravane.

Pleins phares sur le nettoyage

Y aviez-vous pensé ? Il va aussi falloir la nettoyer. Si vous n’êtes pas fan de la grande échelle, ni du balai à manche télescopique, ou si les coûts d’entretien par un professionnel vous effraient, il est prudent d’investir dès le départ dans un vitrage autonettoyant. Sa technologie combine les effets des UV et de la pluie pour éliminer les tâches et particules en tout genre et préserver tout l’éclat de la lumière.

 

Maison et Tendances n°21-  par Nelly Bétaille